vendredi , 22 septembre 2017
Home / Actualité / Shirin Ebadi: le voile intégral « n’est pas musulman » et « peut être interdit »

Shirin Ebadi: le voile intégral « n’est pas musulman » et « peut être interdit »

PARIS (AFP) -L’avocate iranienne Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix de 2003, a estimé jeudi que le voile intégral porté par certaines femmes au nom de l’islam n’était « pas musulman » et qu’il pouvait être interdit.

Interrogée par la radio France Info sur la volonté des autorités françaises d’interdire le port de la burqa et du niqab, Mme Ebadi a affirmé qu’un « voile qui recouvre le visage entier n’existe même pas dans l’islam parce qu’en fait, quand on prie si tout le visage est recouvert, la prière n’est pas valide ».

« Par exemple si on va en pèlerinage à La Mecque et que les femmes ont le visage complètement couvert, ce pèlerinage n’est pas valable », a ajouté l’avocate.

« Alors, ce voile intégral, qui n’est pas musulman et qui se fonde sur de fausses traditions, peut être interdit », a-t-elle conclu.

En Iran où domine la branche chiite de l’islam, les femmes portent le foulard islamique mais pas le voile intégral.

Exilée en Europe, Mme Ebadi ne porte pas de voile. Opposée au régime iranien actuellement au pouvoir à Téhéran, elle a appelé à manifester pacifiquement jeudi à l’occasion de la célébration du 31e anniversaire de la révolution islamique. Elle sera vendredi à Genève, où la situation en Iran doit être examinée la semaine prochaine par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

About him

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

One comment

  1. L’apparition du port de la burka en France provoque de vives inquiétudes. Le conseil d’état vient de donner son avis, il ne pourrait être interdit. Qu’en pensez-vous?
    Les avis sont très partagés à ce sujet. Les uns pensent qu’il faut laisser la liberté à chacun (e) puisque nous sommes dans un pays démocratique, les autres pensent que la burka est justement anti-démocratique et qu’elle signifie la montée de l’islamisme.
    Comment les intellectuels et le peuple peuvent-ils peser auprès du gouvernement pour que la burka ne soit pas acceptée ? Organiser une pétition massive?
    Le débat étant lançé, je pense que c’est le moment ou jamais pour les intellectuels musulmans de prendre la parole et d’expliquer à l’ensemble des français la différence fondamentale entre islam et islamisme car l’amalgame se fait bien sentir et le malaise de plus en plus profond.
    Vous pourriez peut-être organiser un forum sur internet qui permettra aux gens de poser des questions et de s’exprimer sur le sujet?
    Les hommes politiques n’osent pas parler de ce sujet publiquement car c’est trop miné mais les citoyens ont besoin de faire entendre leur opinion. Merci d’avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.