vendredi , 15 novembre 2019
Home / Sénégal: trois jours de deuil national après le décès du calife des mourides

Sénégal: trois jours de deuil national après le décès du calife des mourides

Serigne Saliou Mbacké

DAKAR (AFP) – Serigne Saliou Mbacké, calife général des mourides, une confrérie religieuse très influente au Sénégal, est décédé vendredi à 92 ans et a été enterré le jour même à Touba, à 200 km à l’est de Dakar, ont annoncé samedi les médias sénégalais. « Serigne Saliou Mbacké a disparu aux yeux des êtres terrestres et mortels que nous sommes », a déclaré Cheikh Bethio Thioune, un proche du défunt calife, sur la radio privée Sud FM. Serigne Saliou Mbacké, né en 1915 à Diourbel (centre), est décédé vendredi après-midi à Touba, ville sainte des mourides, selon plusieurs médias locaux.
Il a été inhumé dans l’enceinte de la mosquée de Touba dans la nuit de vendredi à samedi, dans la plus grande discrétion, conformément à la tradition mouride après un décès d’une autorité de la confrérie, selon les mêmes sources. Il était le marabout personnel du chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, qui s’est déplacé vendredi soir à Touba, avec son Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré, des membres du gouvernement sénégalais et plusieurs personnalités politiques sénégalaises, selon plusieurs radios privées locales.
« J’ai perdu mon marabout, un père et un ami. Serigne Saliou était le patriarche que tout le monde islamique respectait. Sa mort est une perte pour le Sénégal et toute l’humanité », a déclaré le ministre sénégalais des Mines et de l’industrie, Madické Niang, un proche du califat des mourides.
Serigne Saliou Mbacké était le dernier fils vivant de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), fondateur du mouridisme au 19è siècle. Son décès ouvre l’ère de succession des petits-fils de Cheikh Ahmadou Bamba. Dans la tradition mouride, la succession se fait suivant la règle du plus âgé.
Touba, fondée en 1888 par Cheikh Ahmadou Bamba et placée de fait sous l’autorité du calife des mourides, est la deuxième cité du Sénégal après Dakar sur le plan démographique, avec une population officiellement estimée à 1,5 million d’habitants.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.