mardi , 11 décembre 2018
Home / Actualité / Qatar: controverse autour d’une fatwa autorisant l’alcool pour les musulmans

Qatar: controverse autour d’une fatwa autorisant l’alcool pour les musulmans

karadaoui_1.jpgDOHA (AFP) – Une récente fatwa de l’influent théologien Youssef Al-Qardaoui autorisant les musulmans à consommer de l’alcool, strictement prohibé par l’islam, provoquait jeudi la controverse au Qatar.

« La récente fatwa a semé le trouble dans les discussions car on aurait pu s’en passer », écrit dans son éditorial le rédacteur en chef du quotidien Al-Charq, Abdellatif Al-Mahmoud.

Dans sa fatwa publiée mardi dans le quotidien qatari Al-Arab, cheikh Qardaoui estimait qu' »il n’est pas illicite de consommer des boissons contenant un petit taux d’alcool, obtenu naturellement par fermentation », en référence à la fermentation alcoolique qui transforme le sucre en alcool.

« La présence d’alcool à un taux de cinq pour mille (0,5%) n’est pas illicite, ce taux étant très faible d’autant que cet alcool est naturel, et non pas industriel. Ainsi, je ne vois pas de mal à consommer une telle boisson », ajoutait le théologien, dirigeant de l’Union mondiale des oulémas musulmans.

« Cette fatwa va ouvrir la voie à ceux qui veulent consommer des boissons à faible taux d’alcool, sous prétexte que ce taux n’est pas défini dans le Coran ou la sunnah » (paroles et actes du prophète Mahomet), a commenté l’éditorialiste d’Al-Charq.

« La fermentation naturelle est continue dans le temps. Elle ne s’arrête pas à un taux particulier et il est difficile de mesurer la fermentation », a-t-il ajouté.

Interrogé jeudi par l’AFP, cheikh Qardaoui a estimé que sa fatwa avait été mal interprétée car elle répondait à des interrogations de musulmans sur l’opportunité de consommer ou pas « des boissons énergétiques disponibles sur le marché » au Qatar, une monarchie conservatrice islamique.

Un ancien doyen de la faculté de théologie de Doha, Abdel Hamid Al-Ansari, s’est dit « d’accord avec la teneur » de l’initiative de cheikh Qardaoui même s’il est hostile aux fatwas, « un phénomène qui s’impose aux sociétés musulmanes et qui entrave leur évolution ».

Connu au Moyen-Orient pour ses fatwas controversées, cheikh Al-Qardaoui, un Qatariote d’origine égyptienne, est un religieux influent et l’un des dirigeants spirituels des Frères musulmans dans le monde.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.