vendredi , 14 août 2020
Home / Moyen-Orient : RSF s’inquiète pour la liberté d’expression

Moyen-Orient : RSF s’inquiète pour la liberté d’expression

RSF(Radio Canada)-La situation de la liberté d’expression au Moyen-Orient, « régulièrement bafouée », inquiète Reporters sans frontières (RSF), qui a appelé, vendredi, les présidents américain et français à entreprendre des démarches diplomatiques pour tenter d’y remédier.

George W. Bush est actuellement en tournée dans la région, et Nicolas Sarkozy lui emboîtera le pas au début de la semaine prochaine.

« Le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak, l’hostilité de l’Iran et de la Syrie sont autant de raisons pour les pays occidentaux de s’assurer le soutien des États du Golfe, de la Jordanie ou encore de l’Égypte », note l’organisation de défense de la liberté de la presse.

Elle affirme toutefois qu’« il ne faut pas oublier que ces pays, points d’appui de la politique américaine au Moyen-Orient, se caractérisent aussi par un manque criant de démocratie ».

RSF évoque « le paysage médiatique souvent verrouillé dans les pays du Moyen-Orient » et l’autocensure qui « reste largement pratiquée au sein des rédactions ». Celles-ci n’échappent pas pour autant aux « pressions et représailles ».

Blogueurs en prison

Internet n’échappe pas à cette règle, selon RSF, qui s’inquiète pour le sort de deux blogueurs actuellement en prison. Il s’agit de Kareem Amer, détenu depuis le 6 novembre 2006 en Égypte. Il a été condamné à trois ans de prison pour avoir « incité à la haine de l’Islam » et à un an pour avoir « insulté » le président égyptien.

Le Saoudien Ahmad Fouad Al-Farhan est, lui, détenu depuis le 10 décembre 2007 en Arabie saoudite. Les autorités n’ont toujours pas révélé les raisons de son interpellation, et RSF explique que « d’après la loi saoudienne, les autorités […] peuvent détenir un individu pendant six mois pour l’interroger ».

Le président français, Nicolas Sarkozy, se rendra du 13 au 15 janvier en Arabie saoudite, au Qatar puis aux Émirats arabes unis. Après une visite au Proche-Orient, le président américain, Georges W. Bush, est attendu à partir du 11 janvier au Koweït, à Bahreïn, aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite, avant de s’envoler en Égypte, le 16 janvier, dernière étape de sa tournée.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.