jeudi , 23 novembre 2017
Home / Actualité / Malaisie: libération d’un blogger arrêté pour avoir « insulté » l’islam

Malaisie: libération d’un blogger arrêté pour avoir « insulté » l’islam

Kamaruddin_1.jpgKUALA LUMPUR (AFP) –Un blogger malaisien, Raja Petra Kamaruddin, connu pour ses articles critiques envers le gouvernement et détenu pour avoir « insulté » l’islam, a été libéré vendredi sur décision de justice.

Fondateur du site internet Malaysia Today, Raja Petra Kamaruddin avait été arrêté début septembre puis placé en détention sans avoir été jugé, en vertu de la loi malaisienne sur la sécurité intérieure qui permet de détenir tout suspect pendant deux ans sans jugement.

Un tribunal a estimé que le gouvernement n’avait aucun droit de le maintenir en détention.

« Je suis réellement heureux que tout cela soit terminé. Je suis vraiment fatigué. La décision du juge montre qu’il n’y avait pas de justification à ma détention », a-t-il indiqué à sa sortie.

« Nous devons nous battre et obtenir l’abolition de la loi sur la sécurité intérieure », a-t-il ajouté.

Le blogger, très critique envers les autorités, avait été arrêté en même temps qu’un député d’opposition et un journaliste, mais ces deux derniers avaient été rapidement relâchés.

Ces arrestations avaient été critiquées au sein même du gouvernement par six ministres.

Le blogger avait été interpellé pour avoir « insulté l’islam et publié des articles sur son site qui ternissent l’image des responsables » politiques, ainsi que pour « incitation à la haine » dans des articles sur l’islam, avait expliqué son épouse au moment de son placement en détention.

La justice de Malaisie, pays à majorité musulmane, réprime sévèrement toute attaque contre l’islam.

Héritée de l’époque coloniale britannique et utilisée récemment contre les terroristes présumés, la loi malaisienne sur la sécurité intérieure a été souvent mise en oeuvre dans le passé pour museler l’opposition.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.