mercredi , 16 octobre 2019
Home / L’enseignante britannique graciée au Soudan en route pour Londres

L’enseignante britannique graciée au Soudan en route pour Londres

Gillian GibbonsKHARTOUM (AFP) – La Britannique Gillian Gibbons, condamnée à 15 jours de prison au Soudan pour avoir laissé ses élèves nommer Mohamed un ours en peluche, a quitté lundi soir Khartoum pour la Grande-Bretagne, après avoir été graciée, a annoncé le porte-parole de l’ambassade britannique à Khartoum. « Je peux confirmer qu’elle a quitté le pays avec les deux parlementaires » britanniques, a déclaré à l’AFP ce porte-parole, Omar Daair. Les deux parlementaires –la baronne Sayeeda Warsi et lord Nazir Ahmed–, membre de la chambre des Lords, ont embarqué à bord d’un vol de la compagnie Emirates à destination de Dubaï, d’où ils regagneront ensuite la
Grande-Bretagne, ont constaté des journalistes de l’AFP.
Ils ont été salué à leur départ par l’ambassadrice britannique, Rosalind Marsden, et d’autres membres de son ambassade.
Les deux parlementaires avaient été reçus en matinée par le président soudanais Omar el-Béchir, qui avait ensuite graciée Gillian Gibbons.
L’institutrice, âgée de 54 ans, avait été condamnée jeudi à 15 jours de prison puis à être expulsée pour avoir laissé des élèves de six à sept ans donner à un ours en peluche le nom de Mohamed, qui est le nom du Prophète (Mahomet en français) et l’un des prénoms les plus courants dans le monde musulman.
Cette mère de famille originaire de Liverpool avait été arrêtée le 25 novembre et emprisonnée à Khartoum. Elle avait été transférée vendredi dans un lieu tenu secret après des manifestations dans la capitale soudanaise où avaient fusé des slogans réclamant sa mort.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.