vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / Le député extrémiste Geert Wilders interdit d’entrée en Grande-Bretagne

Le député extrémiste Geert Wilders interdit d’entrée en Grande-Bretagne

Geert_Wilders_2_1.jpgLA HAYE, 10 fév 2009 (AFP) –Le député d’extrême droite néerlandais Geert Wilders, réalisateur du film anti-islam Fitna, n’est pas autorisé par les autorités britanniques à se rendre en Grande-Bretagne, a-t-on appris mardi auprès du ministère néerlandais des Affaires étrangères.

« Nous avons appris par l’ambassade de Grande-Bretagne que le gouvernement britannique avait décidé de refuser l’entrée de M. Wilders en Grande-Bretagne », a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bart Rijs.

« Le gouvernement britannique justifie sa décision par des raisons d’ordre public et de sécurité », a ajouté le porte-parole.

Le député néerlandais affirme sur son site internet avoir été invité par des membres de la Chambre des Lords à venir « montrer le film Fitna et à participer à un débat sur la liberté d’expression ».

« La Grande-Bretagne sacrifie la liberté d’expression. Nous nous attendrions à ce que quelque chose comme cela se produise dans des pays comme l’Arabie saoudite mais pas en Grande-Bretagne », déclare le député.

« Cet acte lâche du gouvernement britannique est une honte. J’étais invité par un membre du Parlement », estime-t-il.

Geert Wilders est poursuivi aux Pays-Bas pour incitation à la haine et à la discrimination envers les musulmans. Le 21 janvier, la cour d’appel d’Amsterdam avait ordonné au parquet d’engager des poursuites contre le député.

Le film Fitna (discorde en arabe) de 17 minutes, que Geerd Wilders avait mis en ligne en mars 2008, était destiné à montrer ce qu’il considère comme le caractère « fasciste » du Coran, livre dont il demande l’interdiction et qu’il compare au « Mein Kampf » d’Hitler.

Le film, qu’aucune chaîne de télévision n’avait accepté de diffuser, n’avait suscité que de l’indifférence aux Pays-Bas mais provoqué l’indignation dans le monde musulman, en Iran, au Pakistan, en Indonésie et en Afghanistan.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.