jeudi , 23 novembre 2017
Home / Actualité / Iran: un réformateur proteste contre la destruction d’un lieu de culte soufi

Iran: un réformateur proteste contre la destruction d’un lieu de culte soufi

teheran_arc_2_1.jpgTEHERAN (AFP) –Le dirigeant réformateur iranien, Mehdi Karoubi, candidat à la présidentielle du 12 juin, a protesté dans une lettre au ministre des Renseignements contre la destruction d’un lieu de culte musulman soufi appartenant aux derviches Gonabadi, rapporte dimanche la presse.

Le 19 février dernier, 40 derviches qui s’étaient rassemblés dans l’enceinte de leur lieu de culte à Ispahan (centre) ont été arrêtés et emmenés ailleurs, selon le quotidien modéré Sarmayeh.

Leur lieu de culte a été ensuite entièrement rasé par des bulldozers, avant que les derviches soufis soient relâchés.

« De quel droit le lieu de culte des derviches a été détruit », a demandé Mehdi Karoubi, dans sa lettre au ministre des Renseignements, Gholamhossein Ejeie, citée par Sarmayeh.

L’homme politique a remarqué que « les derviches sont musulmans et chiites et sous divers prétextes ils subissent des pressions et font l’objet de restrictions ».

Il a mis en garde dans sa lettre contre ceux qui par « étroitesse d’esprit » provoquent les « groupes religieux ».

Les derviches sont des musulmans soufis appartenant à des confréries et sont présents en Iran, en Turquie et en Syrie.

La confrérie Gonabadi est une des sectes soufies les plus influentes en Iran.

C’est le troisième lieu de culte soufi a être détruit en Iran au cours des dernières années.

Il y a trois ans, un lieu de culte avait été détruit dans la ville sainte iranienne de Qom. A la suite de violents affrontements avec les forces de l’ordre, 1.200 soufis avaient été interpellés.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.