jeudi , 23 novembre 2017
Home / Actualité / Iran : huit morts dans un attentat contre une mosquée à Shiraz (agence)

Iran : huit morts dans un attentat contre une mosquée à Shiraz (agence)

shiraz_1.jpgTEHERAN (AFP) –Huit personnes ont été tuées samedi et 66 autres blessées dans un attentat contre une mosquée de Shiraz, dans le sud de l’Iran, a rapporté l’agence semi-officielle Fars citant des sources au gouvernorat de la ville.

Selon Fars, l’attentat est survenu vers 21H00 (16H30 GMT) lors de l’allocution hebdomadaire d’un religieux, l’hodjatolislam Anjavinejad, sur les wahhabites, musulmans sunnites extrémistes majoritaires en Arabie Saoudite, et les bahaïs, une minorité religieuse considérée comme des infidèles par le pouvoir islamique iranien.

Le bilan pourrait s’alourdir, selon l’agence Fars, qui ajoute que des « jeunes filles et garçons assistaient à la réunion ».

La télévision d’Etat a rapporté que l’attentat avait fait « plusieurs morts et blessés » sans préciser le nombre des victimes.

Shiraz est l’un des villes les plus célèbres d’Iran et l’une des destinations touristiques les plus prisées en raison de la proximité de vestiges de l’empire perse des Achéménide (550-331 avant JC).

L’explosion s’est produite dans un quartier résidentiel du centre de Shiraz, a précisé Fars.

« Une enquête a été ouverte sur les causes de l’attentat », a déclaré Mohammad Reza Hadaegh, l’adjoint du gouverneur de la province de Fars pour les questions de sécurité, a rapporté l’agence officielle Irna.

Selon lui, l’attentat visait « le centre culturel et religieux Rahpouyan » située dans la mosquée.

Ce genre d’attentat est devenu rare en Iran depuis deux décennies même si le pays a été secoué dans les premières années qui suivirent la révolution islamique de 1979 par une série d’attentats à la bombe perpétrés par des groupes d’opposition interdits.

La dernière attaque d’envergure en Iran remonte à février 2007 où 13 Gardiens de la révolution avaient trouvé la mort dans une attaque menée à Zahedan (sud-est) et attribuée à des rebelles sunnites.

Shiraz ne compte pas de minorité ethnique ou religieuse importante, contrairement à des provinces frontalières où se produisent parfois des violences.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.