lundi , 18 juin 2018
Home / Irak: les chrétiens, des victimes comme les autres du conflit (cardinal Delly)

Irak: les chrétiens, des victimes comme les autres du conflit (cardinal Delly)

BAGDAD (AFP) – Le plus haut prélat irakien, le cardinal Emmanuel III Delly, s’est refusé lundi à considérer les chrétiens d’Irak comme des victimes particulières d’un conflit qui touche toutes les communautés.

« La situation est la même pour tous les Irakiens, qu’ils soient ou non chrétiens. Mais nous sommes les enfants de l’espoir et restons optimistes quant à l’avenir de ce pays, notre patrie à tous, chrétiens et musulmans », a déclaré à l’AFP le patriarche de l’Eglise chaldéenne avant la célébration d’une messe de Noël dans le quartier chiite de Karrada, à Bagdad.

« Il n’y a pas que les chrétiens qui quittent l’Irak. Les musulmans aussi. Et nous aimerions que tous les enfants de l’Irak puissent un jour rentrer dans un pays qui soit en paix avec lui-même », a ajouté le cardinal, 80 ans.

Selon des estimations, la minorité chrétienne compterait aujourd’hui entre 400.000 et 600.000 fidèles, contre 800.000 dans les années 1990.

Au total, plus de 2,3 millions d’Irakiens sont réfugiés à l’étranger, selon l’ONU.

Le patriarche de l’Eglise chaldéenne, l’une des plus vieilles communautés chrétiennes au monde, a été consacré cardinal en novembre dernier par le pape Benoît XVI.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.