mercredi , 17 janvier 2018
Home / Actualité / GB: trois fils de l’imam Abou Hamza emprisonnés pour trafic de voitures

GB: trois fils de l’imam Abou Hamza emprisonnés pour trafic de voitures

abouhamza_1.jpgLONDRES (AFP) –Trois fils de l’ancien imam radical Abou Hamza al-Masri ont été condamnés à des peines de prison ferme jeudi à Londres pour leur implication dans un trafic de voitures de luxe.

Hamza Kamel, 22 ans, Mohamed Mostafa, 27 ans, et le beau-fils de l’imam, Mohssin Ghailam, 28 ans, ont été condamnés à des peines de deux à quatre ans de prison par un juge du tribunal de Southwark. Quatre autres complices ont également été condamnés à des peines d’emprisonnement.

La fraude consistait à profiter d’une faille dans la législation pour obtenir de l’administration un double des papiers de voitures de luxe garées sur des parkings longue durée. Les escrocs pouvaient ensuite obtenir un double des clés auprès du concessionnaire, voler les voitures sans effraction, puis les revendre.

Abou Hamza purge de son côté une peine de sept ans d’incarcération dans une prison londonienne de haute sécurité pour incitation au meurtre et à la haine raciale.

L’ancien imam britannique d’origine égyptienne, borgne et équipé d’un crochet à la place d’une main, est en outre recherché par les Etats-Unis.

Ce pays réclame son extradition afin de le traduire en justice pour prise d’otages au Yémen (1998-1999), complot en vue de la création d’un camp d’entraînement terroriste dans l’Orégon, aux Etats-Unis, (octobre 1999 à avril 2000), et soutien à des actes terroristes en Afghanistan (1999-2001).

Abou Hamza, qui a perdu tous ses recours au Royaume-Uni contre son extradition, a déposé une requête devant la Cour européenne des droits de l’homme.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.