vendredi , 27 avril 2018
Home / Actualité / France: un musulman fait retirer un crucifix dans une clinique catholique

France: un musulman fait retirer un crucifix dans une clinique catholique

clinique_SVP_1.jpgGRENOBLE (AFP) –Un musulman a obtenu après l’avoir exigé de façon véhémente le retrait d’un crucifix accroché au mur de la chambre de sa fille soignée dans une clinique catholique de Bourgoin-Jallieu (Isère), a indiqué le Dauphiné libéré dans son édition de mercredi.

Lundi en fin d’après midi, à la clinique Saint-Vincent de Paul, le père d’une petite fille, qui venait de subir une intervention chirurgicale programmée, a demandé que le personnel décroche un crucifix de la chambre de sa fille.

« Pendant près d’un quart d’heure, le père en présence de son épouse s’est emporté verbalement, exigeant que le crucifix soit décroché », a raconté un témoin, cité par le Dauphiné libéré.

Le personnel de l’établissement a finalement cédé à cette exigence.

La direction de la clinique a exprimé son étonnement.

La directrice de la clinique, Marie-Thérèse Besson, a déclaré au Dauphiné libéré que cette demande était « surprenante de la part d’une famille qui a choisi librement notre établissement ».

« Quand les gens choisissent d’être soignés dans notre établissement (…) ils savent qu’ils sont dans une maternité catholique », a ajouté Mme Besson.

« Ceci n’est nullement caché: c’est d’ailleurs parfaitement inscrit à l’entrée de l’établissement tout comme dans le livret d’accueil. Les petites soeurs des maternités catholiques évoluent en vêtement religieux dans les services », a ajouté la directrice.

Tout en soulignant que le crucifix est « nullement ostentatoire, très sobre », Mme Besson a néanmoins approuvé l’attitude de l’aide soignante qui a mis un terme à l’incident.

La présidente du conseil d’administration de la clinique, Soeur Marie-Mathieu, a évoqué d’autres incidents de ce type dans d’autres établissements gérés par des religieux.

Cette affaire devrait être évoquée au prochain comité d’éthique de l’Alliance des maternités catholiques qui rassemble religieuses, personnalités civiles, philosophes, juristes et médecins.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

2 comments

  1. Mokrane Bourouh

    Quel scandale que d’exiger de personnes qui tiennent un établissement religieux clairement identifié préalablement comme tel, et choisi en fonction de ce caractère bien connu, une attitude de dhimmi qui doivent s’humilier CHEZ EUX en ôtant leurs propres signes religieux !

    Va-t-on aller demander à une musulmane d’enlever son voile chez elle ou dans son commerce, par exemple une boucherie musulmane, si l’on vient y faire ses courses volontairement et en parfaite conaissance du caractère religieux de l’endroit ?

  2. Les Français devraient exiger que les croissants soient retirés de tous les minarets, et expulser tous ceux qui veulent imposer leur loi sur Notre sol. Les « lavettes » qui sont actuellement aux commandes et tolèrent sont indignes de respirer l’air de Notre liberté. Les lopettes qui cédent aux diktats des criminels égorgeurs/violeurs devraient émigrer dans ces pays bénis où l’Homme ne mérite plus sa majuscule!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.