samedi , 17 novembre 2018
Home / France: La laïcité « n’a point besoin d’adjectif qualificatif « (Glavany,PS)

France: La laïcité « n’a point besoin d’adjectif qualificatif « (Glavany,PS)

Jean GlavanyPARIS, 21 déc 2007 (AFP) – Jean Glavany, secrétaire national du PS à la laïcité, a affirmé vendredi que la laïcité était « une grande et belle valeur républicaine qui n’a point besoin d’adjectif qualificatif », alors que Nicolas Sarkozy a plaidé jeudi au Vatican pour une « laïcité positive ».

Dans un communiqué, M. Glavany a estimé que « depuis longtemps, les républicains et les laïcs se méfient et s’inquiètent » de Nicolas Sarkozy et de ses « tentations », il y a 2 ans, de revenir, « sur la loi de 1905 dite de séparation des églises et de l’Etat ».

M. Glavany a également évoqué l’ouvrage de M. Sarkozy, « La République, les religions, l’espérance » (2004), « où il dissertait sur la nécessité, pour la République de déléguer aux religions un certain nombre de missions ».

Le député PS des Hautes-Pyrénées a également fait référence au discours de Constantine dans lequel M. Sarkozy « réduisait les civilisations aux religions, la civilisation arabe à l’islam, la civilisation occidentale à la chrétienté ».

Pour lui, jeudi, à Rome, le chef de l’Etat « a confirmé ces inquiétudes et ses menaces ». « Il a plaidé pour une +laïcité positive+. Soit. Mais peut-il nous exposer ce que serait une laïcité +négative+? », s’interroge-t-il.

Pour les socialistes, « la laïcité est une grande et belle valeur républicaine qui n’a point besoin d’adjectif qualificatif », selon le député.

De plus, insister sur le fait que l’histoire de France est imprégnée de christianisme, « n’est-ce pas nier le reste de l’identité française? Son enrichissement par d’autres cultures, d’autres religions, d’autres philosophies? », questionne M. Glavany.

« Les juifs, les musulmans, les athées et les agnostiques, tous les croyants et tous les non-croyants sont-ils encore des filles et des fils de France, Monsieur Sarkozy? », lui demande-t-il.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

2 comments

  1. <p>CIVILISATION</p>
    <p>Chaban-Delmas avait inventé : « La nouvelle Société » et on a jamais su ce que c’était.<br />
    Le ZEBULON de l’Elysée, en tirebouchonnant du cou a parlé de « nouvelle civilisation ». Pour l’explication, il nous a renvoyés à son philosophe préfère MORIN.<br />
    Depuis 20 siècles, nous sommes dans l’ère chrétienne et l’on qualifie notre civilisation de Judéo-chrétienne.<br />
    Au début, elle était presque uniquement catholique, puis, peu à peu, elle s’est judaïsée par les greffages de la réforme, entre autres. L’inquisition a bien essayé, par une réaction violente, de revenir à la domination catholique, mais, à partir de 1789 on a vu décliner l’influence catholique. Le Concordat Napoléonien a fait « long feu » et en 1905, la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat a consacré le déclin chrétien inéluctable.<br />
    Notre civilisation judéo-Chrétienne devenait de moins en moins chrétienne.<br />
    Enfin, dès 1962 et la décolonisation, le phénomène s’est accentué par l’immigration galopante A partir de 1974, et après que Wouari Boumédienne, Président de la république islamique d’Algérie déguisée en « démocratie populaire » ait affirmé à l’ONU :</p>
    <p>Nous ferons la conquête des pays riches avec le ventre de nos femmes.</p>
    <p>Valéry Giscard d’Estaing a obtempéré en ouvrant les frontières à l’Islam africain surmultiplié par l’invention du catastrophique REGROUPEMENT FAMILIAL.<br />
    Son successeur en a rajouté en leur disant :</p>
    <p>Vous êtes ici chez vous</p>
    <p>Merci Monsieur Mitterrand et vive le socialisme à la française.<br />
    Et notre civilisation, dans tout cela? Elle est confiée a ce qui reste du judéo Chrétien.</p>
    <p>Qu’ont de commun :</p>
    <p>Muammar Khadafi, Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss Khan, Bernard Kouchner, Djack Lang, Jacques Attali, Laurent Fabius…..Etc.… Nos maîtres à penser ? Réponse :</p>
    <p>N° 1 – LEURS MAMANS</p>
    <p>N°2 – L’OUBLI DE LEUR DEVOIR DE MEMOIRE</p>
    <p>Citation extraite du web<br />
    Les devoirs de mémoire<br />
    Ils sont indispensables pour éviter le renouvellement des conséquences tragiques. Car il y a deux devoirs de mémoire : le devoir de mémoire des causes et le devoir de mémoire des conséquences. Ce n’est pas en stigmatisant les conséquences qu’on peut espérer que les causes renouvelées n’engendreront pas les mêmes conséquences. Cela risque d’arriver, avec d’autres peuples, si une communauté supérieure maintient une autorité abusive sur une autre communauté dite inférieure. La colonisation en fut un exemple……</p>
    <p>Cette citation montre bien que d’une civilisation judéo-chrétienne on glisse inexorablement à la civilisation judéo musulmane.</p>
    <p>Pour substituer la charia au code pénal et pour contourner la loin de 1905 Zébulon a trouvé l’adjectif idéal : le signe algébrique.<br />
    Pour le code pénal, la discrimination, devenue positive, contournerait à la loi.<br />
    Pour la constitution, la laïcité positive échapperait à la loi de 1905.<br />
    Pourquoi pas ! Puisque l’on contourne l’inaliénabilité du domaine public par le mot « déclassement ». Le référendum pour une constitution européenne débile devient obsolète en remplaçant constitution par « règlement ».<br />
    Après tout, le droit public comme le droit constitutionnel ou le droit pénal, ce n’est qu’une question de vocabulaire….semble-t-il ?</p>
    <p>A un peuple de « vaincus » on peut tout faire avaler</p>
    <p>Alors que faire ?</p>
    <p>De la grammaire, en mettant au pluriel le vieux slogan anticlérical :</p>
    <p>« A bas les calottes » </p>
    <p>De toutes les calottes, de toutes les sectes, mafias et religions.</p>
    <p>Puisqu’on est en pleine mondialisation commençons en Anglais par le plus urgent :</p>
    <p>ISLAM GO HOME</p>
    <p>EMIGRATION ET DEVELOPPEMENT</p>
    <p>L’émigration vers l’Europe appauvrit les pays de départ autant que les pays d’arrivée. On peut redresser la situation.<br />
    Pour développer et aider les pays de départ ce ne sont pas des ONG qu’il faut et surtout pas des « blancs »., Des « blancs », ils n’ en veulent plus. C’est bien connu : ils sont colonialistes et racistes. Il faut les prendre en otages et leur faire la peau.<br />
    Tous ces pauvres gens que l’on s’est ruinés à nourrir, loger, soigner et former peuvent retrouver leur fierté. Pourquoi ne feraient-ils pas comme DANTON qui préféra la guillotine à l’exil en proclamant :</p>
    <p>« On emporte pas sa patrie à la semelle de ses souliers »</p>
    <p>Cela s’appelle le retour au pays avec de nouvelles valeurs morales et des connaissances techniques indispensables au développement. Vive le MRAP (Mouvement pour le retour au pays). Les imbéciles qui nous gouvernent ne rêvent, comme les militaires, que des « gros bataillons ». Notre général de Gaulle voyait déjà la France de 100 millions d’habitants. Or elle stagne à 45 millions de Français en cours de métissages avec 20 millions d’émigrés dont au moins 15 millions d’origine musulmane, toutes couleurs confondues.</p>
    <p>C’est ce qu’on appelle chercher des problèmes aux solutions.</p>
    <p>On voit même un JUPPE et un ATTALI prôner la reprise massive de l’émigration comme si, seule, la fameuse « répartition » devait payer les retraites….avec des chômeurs. Quels beaux économistes avons nous là. Un jour, ils vont redécouvrir ce qui fit la fortune de leurs ancêtres israélites : la thésaurisation. Elle redevient possible dès que les gouvernants n’ont plus la possibilité de faire « marcher la planche à billets ».<br />
    Or, quand on a le courage de lire les idioties de la fameuse constitution Giscardo-européenne, on trouve un article où le déficit budgétaire est prévu puisqu’on le limite un peu.<br />
    Vous pouvez en faire autant de votre propre budget, c’est déjà officialisé, et on appelle cela le surendettement. On a même prévu que la responsabilité du prêteur était inexistante et que c’était au contribuable de payer. Cela : c’est ce fameux génie économique qui est une forme de l’exception française. …..</p>
    <p>Marseillaise !</p>
    (Ce commentaire ne reflète aucunement la ligne éditoriale de notre site ni la philosophie qui anime ces éditeurs. Nous le publions pour mettre nos visiteurs face la médiocrité et de ces propos et à l’ignorance de leurs porteurs. La Radaction)

  2. donne des phrases

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.