mercredi , 21 novembre 2018
Home / Actualité / France: Islam, 9 ans, exclu de la chaîne Gulli à cause de son prénom

France: Islam, 9 ans, exclu de la chaîne Gulli à cause de son prénom

gulli_1.jpg(Rue 89)- Fin février, le jeune Islam, qui aura 10 ans le 21 juin, devait participer au jeu télévisé « In ze boîte », diffusé sur la chaîne pour enfants Gulli. A cause de son prénom, le petit garçon a été tout simplement écarté… C’est l’histoire que le journaliste Laurent Grzybowski raconte dans l’hebdomadaire « La Vie », paru le 27 mars.

Islam Alaouchiche, fan de ce programme, a déposé sa candidature sur Internet pour participer au casting de l’émission. Le principe du jeu est simple: deux familles s’opposent pour répondre à une série d’énigmes et de challenges.

Lorsque le jeune Islam reçoit un coup de téléphone de la chaîne, qui lui apprend que sa candidature a été retenue, le petit garçon saute de joie. Il se présente le 16 février au siège d’Angels Productions, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), accompagné de son frère Loukmane, et de son meilleur copain Jules.

La mère d’Islam, qui tombe des nues, essaie de mieux comprendre ce qui se passe. « Se prénommer Islam pour un garçon, c’est comme porter un voile pour une fille », lui rétorque la jeune femme responsable du casting.

De retour chez elle, Farah Alaouchiche tente d’alerter les associations de défense des droits de l’Homme (la Halde, SOS Racisme…) pour se faire entendre. Peine perdue, à en croire les propos tenus par SOS Racisme, rapportés par Farah Alaouchiche.

De son côté, la directrice de la chaîne Gulli, Karine Leyzin, citée par l’hebdomadaire « La Vie », se défend : « Jamais, nous n’avons donné la moindre consigne à qui que ce soit en ce domaine. Notre chaîne entend promouvoir des valeurs qui sont aux antipodes de cette regrettable mésaventure. »

La chaîne Gulli a contacté la famille Alaouchice, par téléphone, pour présenter ses excuses et proposer au petit Islam de faire partie du public. Refus catégorique des parents: « Notre fils s’était inscrit pour participer à un jeu, pas pour faire de la figuration », explique Bilel, le père du garçon.

Islam de son côté a été profondément blessé par cette histoire et refuse aujourd’hui catégoriquement de regarder « In ze boîte », lui qui rêvait simplement d’y participer.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.