mardi , 11 décembre 2018
Home / Actualité / Film anti-islam : tournée de religieux néerlandais dans des pays musulmans

Film anti-islam : tournée de religieux néerlandais dans des pays musulmans

croix_croissant_1.jpgLA HAYE (AFP) – Des représentants d’Eglises chrétiennes et d’organisations musulmanes aux Pays-Bas ont indiqué mardi qu’ils allaient entamer une tournée dans des pays musulmans pour donner leur point de vue sur le film anti-islam d’un député d’extrême-droite, qui doit être diffusé en mars.

L’objectif est de « donner personnellement des éclaircissements à différents leaders religieux musulmans et chrétiens », écrivent dans une déclaration commune l’Eglise protestante et les organisations musulmanes nationales CMO et CGI, soutenues en cela par le Conseil oecuménique des églises.

Le député Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté (PVV, 9 sièges sur 150 au parlement), a annoncé la diffusion en mars, probablement sur internet, d’un film qui montrerait que le Coran est un « livre fasciste », dont il a par ailleurs demandé l’interdiction, et comparable à « Mein Kampf » d’Adolf Hitler.

Ce voyage d’une délégation de six à sept personnes « n’est plus qu’une question de jours », a précisé à l’AFP Driss al-Boudjoufi, président du CMO. « Nous pensions peut-être commencer par l’Egypte car c’est un pays qui a beaucoup de relations avec les Pays-Bas, mais rien n’est décidé ».

« Nous voulons montrer que le film de Wilders ne représente pas l’opinion des Néerlandais », a-t-il expliqué.

« En tant que musulmans, nous en avons assez de toujours être tenus responsables de la violence dans les pays musulmans, aussi nous voulons dire aux religieux musulmans de ne pas s’en prendre aux chrétiens de leur pays en raison du film », a-t-il ajouté.

« Bien que la liberté d’expression autorise la diffusion de ce film, nous estimons de telles provocations indésirables », estiment dans leur déclaration les organisations religieuses.

« M. Wilders s’exprime de façon provocante sur le Coran et le prophète Mohammed et il donne une image unilatérale de l’islam comme étant une religion violente », poursuivent-elles.

« Il est condamnable de moquer ce qui est saint dans nos religions et d’offenser notre foi », selon leur communiqué.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.