vendredi , 22 juin 2018
Home / Actualité / Canada / Congrès musulman : Débat sur la place des femmes dans l’islam

Canada / Congrès musulman : Débat sur la place des femmes dans l’islam

ONTARIO (RC) – Des milliers de personnes participent depuis vendredi, au centre-ville de Toronto, au 8e congrès musulman annuel ayant pour thème « Raviver la flamme musulmane ». La place des femmes dans l’islam suscite encore de multiples débats dans la communauté.

Maria Sawa, une participante, a fait cinq heures d’autobus pour venir entendre une série de discours sur les inégalités entre les hommes et les femmes. Des propos de moins en moins tabou, selon elle. « Les femmes commencent un petit peu à se révolter », dit-elle.

Devant une salle de 5000 fidèles, la conférencière Tayyiba Taylor a lancé un cri du coeur et a appelé à la réinterprétation féminine des textes sacrés.

Ce message a trouvé écho chez Ruba Alquadri, une participante de 22 ans. Elle souhaite que les hommes reconnaissent que le prophète Mahomet s’occupait aussi des tâches ménagères.

Toutefois, l’idée d’une réinterprétation du Coran est loin de faire l’unanimité. « Je crois que ce n’est pas pertinent de réinterpréter, mais c’est pertinent de faire la différence entre la culture et la religion », souligne Moncef Barbouch, un participant au congrès.

Yusuf Islam, mieux connu sous le nom de Cat Stevens, est attendu dimanche en soirée pour prononcer une conférence sur le rôle que peut jouer l’islam pour atténuer les inégalités économiques.

Tariq Ramadan, un intellectuel controversé, fait également partie des têtes d’affiche de ce grand rassemblement. Ses propos, notamment sur l’intégration des musulmans en Occident, suscitent parfois la polémique.

Par ailleurs, les organisateurs du congrès souhaitent permettre aux jeunes musulmans qui vivent en Amérique du Nord de renouer avec leur foi et de voir comment celle-ci s’intègre aux normes et aux valeurs occidentales.

De plus, ils soulignent que le congrès a été créé après les attentats du 11 septembre 2001, car plusieurs jeunes musulmans avaient de la difficulté à comprendre clairement leur place dans la société.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.