jeudi , 14 novembre 2019
Home / Actualité / Bahreïn: concert d’une star glamour libanaise malgré l’opposition islamiste

Bahreïn: concert d’une star glamour libanaise malgré l’opposition islamiste

Ha__fa_Wehbe_1.jpgMANAMA (AFP) – La chanteuse libanaise Haïfa Wehbe, connue pour ses tenues et son allure « glamours », s’est produite mercredi soir (30 avril) à Manama malgré l’opposition du Parlement bahreïni, dominé par les islamistes.

« Haïfa Wehbe était en tenue très décente » au point qu' »on avait l’impression qu’elle était voilée », a dit, amusé, Adel Srour, l’un des nombreux spectateurs qui ont assisté au spectacle.

Mais la star « a fait une prestation très correcte par rapport à ses concerts habituels », a ajouté ce Bahreïni de 37 ans, qui était en famille pour le spectacle de mercredi.

Haïfa Wehbe portait une longue robe verte avec un col en V, laissant apparaître un décolleté plongeant, selon des photos de la star publiées par le quotidien Al-Ayyam.

Le concert, qui s’est prolongé tard dans la nuit de mercredi à jeudi, a attiré de nombreux Bahreïnis et ressortissants des autres monarchies du Golfe, a ajouté le journal.

La star libanaise s’est produite au lendemain d’un vote par le Parlement bahreïni, dominé par les islamistes, d’une motion urgente demandant au gouvernement de faire le nécessaire pour l’interdire.

Ce vote du Parlement, où les islamistes détiennent trois-quart des 40 sièges, était intervenu malgré les assurances des organisateurs du concert que la star libanaise serait vêtue sagement, de façon à respecter les traditions du pays.

Les députés islamistes font régulièrement campagne pour interdire des concerts ou autres formes de spectacles susceptibles, selon eux, de violer les principes islamiques de Bahreïn, un pays jugé cependant relativement libéral par rapport à d’autres monarchies du Golfe.

Il y a quatre ans, les députés islamistes sunnites étaient parvenus à forcer la chaîne de télévision satellitaire MBC, contrôlée par des capitaux saoudiens, de suspendre la production d’une version arabe de l’émission de télé-réalité Big Brother qui était en train d’être filmée à Bahreïn.

Pour eux, une telle émission violait les traditions islamiques.

Les islamistes chiites, dans l’opposition, sont entrés au Parlement à la faveur des élections de 2006.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.