mercredi , 14 novembre 2018
Home / Actualité / Arabie: pas de justification au mariage des enfants (religieux)

Arabie: pas de justification au mariage des enfants (religieux)

RYAD (AFP) -Un religieux saoudien, commentant le cas du mariage d’un adulte avec une enfant, a affirmé que rien ne justifiait ce genre d’union même si le prophète Mahomet s’est marié il y a 14 siècles avec Aïcha alors qu’elle n’avait que neuf ans, rapporte jeudi un journal saoudien.

Cheikh Abdallah al-Manie, membre du haut comité des oulémas, réagissait, selon le quotidien Okaz, au mariage d’un octogénaire avec une fillette de 12 ans, dont la mère tente de porter l’affaire en justice pour obtenir le divorce pour sa fille.

Le religieux a souligné, selon le journal, que la situation actuelle était différente de l’époque à laquelle le prophète avait épousé Aïcha. Selon certains historiens, le mariage n’a été consommé que trois ans plus tard.

« Le mariage de Aïcha ne peut être pris pour exemple car les circonstances de l’époque sont différentes de celles d’aujourd’hui », a plaidé le religieux.

Le quotidien Al-Riyadh avait rapporté la semaine dernière que la fillette avait été donnée en mariage à Bouraïda, au nord de Ryad, à un adulte de 68 ans son aîné contre sa volonté et celle de sa mère, et que le mariage avait été consommé.

Dans l’Arabie saoudite conservatrice, l’exemple de Aïcha, appelé par les sunnites « la mère des croyants », est souvent utilisé pour justifier le mariage des enfants.

La Commission des droits de l’Homme (gouvernementale) a indiqué suivre l’affaire de Bouraïda. « La mère a demandé notre aide pour obtenir le divorce de la fillette », a déclaré à l’AFP le chef de cet organisme Bandar al-Aiban.

« L’affaire est maintenant aux mains de la justice et je ne peux rien dire avant qu’elle ne se prononce. J’espère néanmoins que la justice va rapidement trancher », a-t-il ajouté.

About him

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

One comment

  1. Comment en tant que musulman si je juge au titre de votre journal vous pouvez nommer notre Prophète Mohammed salalahou aleyhi wa salam avec un tel nom mahommet ???????? Etes vous ignorant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.