samedi , 23 juin 2018
Home / Non class / Pakistan: manifestation pour l’anniversaire de l’assaut de la Mosquée rouge

Pakistan: manifestation pour l’anniversaire de l’assaut de la Mosquée rouge

ISLAMABAD (AFP) –Des centaines de personnes ont manifesté vendredi dans le calme à Islamabad pour marquer leur réprobation pour le premier anniversaire de l’assaut par l’armée pakistanaise de la Mosquée rouge, dans laquelle s’étaient retranchés des centaines de militants islamistes armés.

Brandissant des drapeaux noirs barrés des deux sabres croisés, signe de ralliement de plusieurs groupes et partis fondamentalistes, quelque 700 manifestants se sont rassemblés devant la mosquée –repeinte en beige par les autorités après le drame–, après la grande prière du vendredi, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le siège de la Mosquée rouge, à partir du 3 juillet 2007, puis l’assaut les 10 et 11, avaient été suivis immédiatement par une très nette intensification d’une campagne d’attentats suicide sans précédent qui a fait quelque 1.100 morts dans tout le pays en un peu plus d’un an.

Les numéro deux, puis un, d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri et Oussama Ben Laden, avaient eux-mêmes pris le prétexte du drame de la Mosquée rouge, en plein coeur de la capitale pakistanaise, pour décréter le jihad, la « guerre sainte », contre le régime du président Pervez Musharraf, allié-clé de Washington dans sa « guerre contre le terrorisme ».

Plus de 100 personnes retranchées dans le lieu de culte, dont des femmes, avaient péri dans le siège et l’assaut par l’armée et la police et l’armée y avait mis au jour un véritable arsenal à l’issu de l’opération.

Depuis plusieurs mois, les militants islamistes radicaux de la Mosquée rouge multipliaient les provocations en plein coeur d’Islamabad: expéditions punitives contre des boutiques vendant des produits jugés anti-islamiques, bastonnades, enlèvements de prétendues « prostituées » et même de policiers. Le gouvernement avait finalement décidé de réagir en assiégeant la mosquée.

« Pendez Musharraf », « Musharraf est un assassin », « les amis des Américains sont des traitres », scandait la foule vendredi, devant des centaines de policiers en tenue anti-émeute et munis de bâtons, qui bouclaient le quartier de la mosquée. La manifestation s’est ensuite dispersée dans le calme.

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.