vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / Pakistan: Karachi paralysé par une grève dénonçant l’attentat suicide de lundi

Pakistan: Karachi paralysé par une grève dénonçant l’attentat suicide de lundi

KARACHI (Pakistan) (AFP) – Une grève de protestation contre l’attentat suicide qui a tué 43 chiites a paralysé Karachi vendredi, y compris la bourse locale restée fermée, ont annoncé des responsables locaux.

Le kamikaze s’était fait exploser lundi dernier au milieu d’une procession de l’Achoura, cérémonie commémorant la mort de l’imam Hussein célébrée ce jour-là dans la ville par plus de 50.000 membres de la minorité chiite.

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière perpétrée depuis plus de deux ans à Karachi, capitale économique du Pakistan, et l’une des pires récentes dans le pays en matière de violences interconfessionnelles.

A l’appel de partis politiques et religieux, les commerces, marchés et entreprises ont fermé leurs portes et les rues de la mégalopole de 14 millions d’habitants étaient quasiment désertes.

Une alliance de mouvements chiites avait également appelé à la grève pour permettre de pleurer et d’enterrer les victimes de l’attentat.

L’appel à la grève a également été suivi par la bourse de Karachi, la principale place financière du pays, qui débute habituellement ses opérations le 1er janvier, a indiqué la directeur de la bourse, Zafar Motiwala.

Le ministre de l’Intérieur Rehman Malik a estimé devant la presse que les auteurs de l’attentat, revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), « tentaient de déstabiliser le Pakistan, car Karachi est le coeur du Pakistan ». Il a au passage précisé que l’enquête gouvernementale sur l’attentat serait achevée samedi, et s’est engagé à punir les coupables.

Le TTP et leurs alliés, qui dénoncent notamment l’alignement d’Islamabad sur la « guerre au terrorisme » américaine, sont considérés comme responsables de la vague d’attentats qui a fait plus de 2.800 morts dans le pays depuis près de deux ans et demi.

About him

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.