samedi , 15 décembre 2018
Home / Les Français hésiteraient à voir l’immigration comme un atout

Les Français hésiteraient à voir l’immigration comme un atout

immigration.jpgPARIS (Reuters) – Près des trois-quarts des Français considèrent l’immigration comme un atout d’un point de vue culturel, mais la moitié jugent que l’identité française est aujourd’hui menacée, selon un sondage CSA publié dans l’hebdomadaire La Vie.

Selon cette enquête aux résultats contrastés, réalisée auprès de 1.000 Français, 73% des sondés (contre 24%) estiment que l’immigration représente un atout sur le plan culturel. Ils sont en revanche plus nombreux (50% contre 46%) à la considérer comme un handicap sur le plan économique.

Une proportion quasi identique de personnes interrogées (50% contre 49%) considère que « l’identité nationale de la France est menacée ».

A la question de savoir ce que renferme le terme « identité nationale », les sondés jugent importants que les habitants de la France participent à la vie économique et sociale du pays (94%), respectent le drapeau français (92%), parlent la langue française (92%) et connaissent les institutions de la République (90%).

Il est revanche beaucoup moins important pour eux qu’ils soient nés en France (32%) et aient la même religion (14%).

Au chapitre des principales craintes pour la société française, le chômage (45%) et la pauvreté (44%) arrivent en tête, loin devant le racisme (29%) et l’insécurité (28%).

Avec 14%, la perte d’identité de la France est en queue du peloton des préoccupations.

Les sondés approuvent l’installation par le président Nicolas Sarkozy du ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement, dirigé par Brice Hortefeux. C’est « une bonne chose parce que ce sont des thèmes qui sont liés », estiment 60% des sondés; 31% sont d’avis contraire.

Interrogés sur les religions, 44% des sondés estiment qu’elles occupent une place plus importante qu’il y a dix ans, contre 28% qui estiment que leur place est restée identique durant cette période.

Les personnes interrogées font une différence entre les différentes confessions : 92% estiment que la pratique catholique est compatible avec l’identité nationale, mais ce pourcentage tombe à 84% pour les protestants, 82% pour les juifs, 74% pour les bouddhistes et 68% pour les musulmans.

Ce sondage CSA a été réalisé à la demande de l’association Islam et laïcité les 28 et 29 novembre par téléphone auprès d’un échantillon de 1.000 personnes de nationalité française.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.