jeudi , 16 août 2018
Home / Actualité / Légères échauffourées lors d’une conférence sur Gaza à la Sorbonne

Légères échauffourées lors d’une conférence sur Gaza à la Sorbonne

PARIS (AFP) –De légères échauffourées ont eu lieu samedi après-midi entre des membres de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et des participants à une conférence sur Gaza à l’université Paris-I Sorbonne qui accueillait un député libanais du Hezbollah, a-t-on appris de source policière.

Selon cette source, les incidents n’ont nécessité ni l’intervention de la police ni des pompiers. Des dépôts de plainte étaient cependant en cours samedi en début de soirée de la part de membres de l’UEJF, a-t-on précisé.

Selon un communiqué de l’UEJF, dix de ses étudiants « ont été insultés et agressés physiquement » au cours de la conférence, organisée par le Mouvement des Indigènes de la République sur le thème: « Gaza, un an après, nouveaux risques d’agression sur la région ».

« L’UEJF était venu protester contre la venue et la prise de parole d’Ali Fayad, député du Hezbollah », a ajouté l’organisation, qui trouve « intolérable qu’une université accueille des membres ou soutiens d’organisations terroristes tels que le Hamas et le Hezbollah, qui prônent et mettent en oeuvre l’assassinat de civils ».

Contactée par l’AFP, la porte-parole des Indigènes de la République, Houria Bouteldja, a donné une autre version, en réfutant tout échange de coups.

« Il y avait des provocateurs dans la salle, qui se sont mis à hurler avant même que les débats ne commencent », a-t-elle expliqué. « Ils ont fait du grabuge et nous avons un service d’ordre qui les a sortis. C’est tout », a-t-elle ajouté.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.