mercredi , 26 juillet 2017
Home / Actualité / Initiative anti-minaret: les Suisses se prononceront le 29 novembre

Initiative anti-minaret: les Suisses se prononceront le 29 novembre

Minaret_2.jpgBERNE (AFP) –Les Suisses voteront le 29 novembre sur l’initiative anti-minaret lancée par la droite populiste qui veut interdire la construction de minarets dans la Confédération, ont indiqué mercredi les autorités de Berne.

« Le Conseil fédéral (gouvernement, ndlr) a décidé de soumettre trois objets à la votation populaire du 29 novembre 2009 », dont « l’initiative populaire +Contre la construction de minarets+ », a précisé la chancellerie fédérale dans un communiqué.

Le vote populaire a été initié en 2008 par la droite populiste helvétique. La première force politique de la Confédération avait alors récolté plus de 100.000 signatures contre l’édification de minarets, ouvrant la voie, selon la Constitution, à une votation.

L’Union démocratique du centre (UDC), notoirement xénophobe, ne s’oppose pas à la construction de mosquées mais aux minarets seuls qui, selon elle, n’ont pas un caractère religieux mais représentent « le symbole apparent d’une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux ».

L’initiative a provoqué un tollé dans le monde politique suisse, mais a toutefois été jugée juridiquement conforme par le Parlement.

La Suisse, où l’islam est la deuxième religion après le christianisme, compte plus de 310.000 musulmans sur une population de 7,5 millions d’habitants. Quatre minarets ont été édifiés à ce jour en Suisse et la construction d’un cinquième est prévue.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Trump: le Qatar doit arrêter « immédiatement » de financer le « terrorisme »

Washington – Le président américain a exhorté vendredi le Qatar à arrêter de financer « immédiatement …

One comment

  1. Pour comprendre l’initiative contre les minarets, il faut savoir ce qui suit:

    Les musulmans sont en train de multiplier leurs revendications en Suisse et sont confrontés à une résistance de la part de la majorité chrétienne qui ne comprend pas pourquoi par exemple les femmes musulmanes portent le niqab, voire la burqa dans leur pays. Même la Jordanie http://www.ammonnews.net/article.aspx?articleNO=42114 veut l’interdire parce que des voleurs s’y cachent, et à Londres http://www.debbieschlussel.com/2886/more-burka-clad-crime-the-burka-terrorist/ des terroristes s’en sont servis. Plusieurs demandes de construction de minarets (avec l’aide de l’Arabie saoudite qui ne respecte pas la liberté religieuse des chrétiens) ont été déposées, et la population y est hostile parce qu’elle ne veut pas que ces minarets soient utilisés pour lancer l’appel à la prière. Les musulmans disent qu’ils ne vont pas s’en servir, mais en fait ils s’en sont servi en Allemagne malgré leur promesse de ne pas le faire. C’est la raison pour laquelle une initiative a été lancée contre la construction des minarets.

    La question qui se pose est celle-ci: est-il nécessaire d’avoir des minarets pour pratiquer la religion musulmane en Suisse? La réponse est non. La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem n’a pas de minaret, et pourtant on y prie. Il existe en Suisse plus de 200 lieux de culte, et les musulmans (en majorité des étrangers) pratiquent librement leur religion en Suisse, contrairement aux chrétiens en Arabie saoudite qui construit les mosquées en Suisse. Aucun lieu de culte musulman n’est attaqué en Suisse alors qu’en Égypte pratiquement chaque semaine les lieux de culte des chrétiens (des citoyens égyptiens!) sont attaqués par des musulmans. Si les minarets ne seront pas utilisés – comme le promettent les musulmans -, et si les minarets ne sont pas nécessaires pour pratiquer le culte, pourquoi dans ce cas les construire?

    Si demain l’initiative contre les minarets échoue, les musulmans vont réclamer des minarets partout, et il y aura des oppositions de la part de la population, avec des recours aux tribunaux à ne plus finir. La paix confessionnelle sera troublée, et les musulmans en seront les premiers perdants. Si la paix confessionnelle est au prix de la renonciation à des minarets inutiles et inutilisables, il vaut mieux renoncer à ces minarets dans l’intérêt même des musulmans. Pour cette raison j’invite les musulmans de nationalité suisse à voter en faveur de l’initiative contre les minarets, parce que c’est dans leur intérêt d’avoir la paix confessionnelle en Suisse. Sans paix confessionnelle, la vie sera infernale en Suisse. C’est la raison pour laquelle je voterai en faveur de l’initiative contre les minarets.

    Voir à cet égard: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2009/10/10/position-en-faveur-de-l-initiative-contre-les-minarets-en-tr.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.