samedi , 17 novembre 2018
Home / Actualité / GB: l’adoption d’éléments de la charia serait « rétrograde » (Ruth Rendell)

GB: l’adoption d’éléments de la charia serait « rétrograde » (Ruth Rendell)

Ruth_Rendell_1_1.jpgLONDRES (AFP) – L’écrivain britannique Ruth Rendell, un des auteurs de romans policiers les plus renommés, a estimé jeudi que l’adoption de la charia (loi islamique) au Royaume-Uni serait « rétrograde ».

« La charia stipule que les hommes sont responsables des femmes mais, à nos oreilles, ce concept de femmes en tant qu’êtres inférieurs, placées dans une position inférieure, paraît archaïque et complètement décalée par rapport à ce qui est devenu un des pivots de notre civilisation: l’égalité des sexes », a déclaré Mme Rendell.

L’écrivaine, qui est membre de la Chambre des Lords, se prononçait sur les récentes déclarations très controversées du chef de l’Eglise anglicane, l’archevêque de Canterbury, Rowan Williams. Ce dernier estimait « inévitable » l’adoption de certains aspects de la loi islamique dans le droit britannique.

Evoquant sa « surprise » à la suite de ces commentaires, la baronne Rendell de Babergh a estimé que « nous n’avons pas besoin de l’infusion d’un autre système légal dans la loi britannique, que ce soit d’après le point de vue de l’homme ou de la femme ».

L’écrivaine a estimé que « l’adoption de tout principe (de la charia, ndlr) serait une mesure regrettable et rétrograde eu égard aux femmes au Royaume-Uni ».

Ruth Rendell, 78 ans, est l’un des auteurs de romans policiers les plus populaires dans le monde. Ses oeuvres, des romans psychologiques criminels, se sont vendues à des millions d’exemplaires de par le monde et ont été traduites en 25 langues.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.