samedi , 16 décembre 2017
Home / Actualité / France: Le Conseil d’Etat rejette la demande des étudiants musulmans de la cité U d’Antony

France: Le Conseil d’Etat rejette la demande des étudiants musulmans de la cité U d’Antony

CU_Antony_1.JPGNANTERRE (AFP) – Le Conseil d’Etat a rejeté mardi le recours d’étudiants de confession musulmane de la résidence universitaire d’Antony (Hauts-de-Seine) contre la fermeture de leur salle de prière en janvier, tout en estimant que le droit des étudiants à pratiquer une religion devait être respecté.

Le 2 janvier, les forces de l’ordre avaient fait évacuer la salle de prière musulmane de la résidence en invoquant des motifs de « sécurité incendie et électricité », à la demande du Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires (Crous) de Versailles.

Les étudiants avaient déjà saisi en vain le tribunal administratif de Versailles, avant de s’en remettre au Conseil d’Etat.

Le Conseil a estimé que le Crous n’a « porté aucune atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales de culte et de réunion », notamment parce que « les conditions dans lesquelles » cette salle était utilisée ne permettaient pas de garantir « les moyens de veiller à sa sécurité ».

Mais, « en l’absence de disposition législative ou réglementaire spécifique à la pratique des cultes dans les résidences universitaires », le Crous « doit respecter tant les impératifs d’ordre public (…) que le droit de chaque étudiant à pratiquer, de manière individuelle ou collective et dans le respect de la liberté d’autrui, la religion de son choix ».

Le Conseil d’Etat note à cet égard que le Crous est disposé « à examiner » avec les étudiants la possibilité de mettre à leur disposition des locaux, notamment pour « la pratique de prières en commun ».

La salle qui avait été fermée par le Crous était utilisée depuis une trentaine d’années par des étudiants musulmans. La directrice du Crous de Versailles, Françoise Bir, avait expliqué qu’une nouvelle salle serait mise à leur disposition, tout en estimant qu’il ne devait « pas y avoir de lieu de culte dans une résidence universitaire ».

Depuis la fermeture de la salle, les étudiants se réunissent chaque vendredi à l’extérieur des bâtiments de la résidence pour leur prière.

La résidence universitaire d’Antony, née dans les années cinquante, est la plus grande de France, avec plus de deuxmille chambres.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.