mercredi , 14 novembre 2018
Home / Egypté: L’autorité religieuse d’Al-Azhar prone l’avortement en cas de viol

Egypté: L’autorité religieuse d’Al-Azhar prone l’avortement en cas de viol

LE CAIRE (AFP) – Al-Azhar, la plus haute instance de l’islam sunnite, a proné dimanche l’avortement pour les femmes enceintes à la suite d’un viol, sous couvert d’un feu vert médical, afin de maintenir la stabilité sociale. « Une femme violée doit mettre fin immédiatement à sa grossesse, dès qu’elle l’apprend, si un médecin de confiance lui en donne l’autorisation », a déclaré le Comité des recherches islamiques d’Al-Azhar dans un communiqué. Le texte explique que ces avortements contribueront à maintenir « la stabilité sociale ». Selon le Centre égyptien pour les droits des femmes (ECWR), un organisme indépendant, deux femmes sont violées toutes les heures dans ce pays de 76 millions d’habitants.
La législation égyptienne interdit l’avortement, en dehors de quelques exceptions, comme lorsque la vie ou la santé d’une femme est en jeu, ou si le foetus est victime de malformation.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

One comment

  1. Je pense que l’Etat Egyptien doit gouverner selon les lois internationales qui donnent le droit à la femme célibataire d’élever dignement son enfant.Je crois que la mosquée d’Al Azhar doit plutôt condamner les vrais voleurs des ressources gigantest ques des pays arabes,de les redistribuer(pétrole et autres ressources) équitablement entre tous les citoyens.La religion ne peut à elle seule résoudre des données informatiques et scientifiques qui garantissent le bien être à tous les humains hommes comùme femmes.
    Beaucoup de pays à régime féodal utilisent cette drogue pour éliminer la pensée libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.