vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / Arabie: un éditorialiste agace un ministre, son rédacteur en chef limogé

Arabie: un éditorialiste agace un ministre, son rédacteur en chef limogé

Arabie_2.jpg

RYAD (AFP) –Le rédacteur en chef du grand quotidien saoudien Al-Watan, a été écarté après qu’un de ses éditorialistes eut agacé le puissant ministre de l’Intérieur, a déclaré samedi un journaliste du quotidien.

Jamal Khashoggi, un des journalistes les plus en vue du royaume, a été renvoyé de son poste vendredi soir, selon Khalid al-Ghannami.

Un des éditorialistes d’Al-Watan s’est attiré mardi les foudres du puissant ministre de l’Intérieur, le prince Nayef ben Abdoul Aziz, pour avoir critiqué dans une conversation avec le ministre le pouvoir de la police religieuse, la Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice.

C’est la deuxième fois que M. Khashoggi perd son poste de rédacteur en chef d’Al-Watan. En 2003, il avait été écarté de la direction pendant une longue période à la suite de la parution d’un article critique sur un dignitaire important du wahhabisme, le courant ultra-conservateur majoritaire en Arabie saoudite.

Sous la houlette de M. Khashoggi, Al-Watan s’est imposé comme le journal saoudien le plus progressiste, critiquant de plus en plus les restrictions mises en oeuvre par la police religieuse.

Il était le seul Saoudien parmi les six journalistes invités à interviewer le président américain Barack Obama lors de sa visite au Caire le 4 juin.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.