lundi , 19 novembre 2018
Home / Al-Qaïda appelle à accueillir Bush par des bombes

Al-Qaïda appelle à accueillir Bush par des bombes

Adam Yahiye GadahnDUBAI (AFP) – Un Américain converti à l’islam et membre d’Al-Qaïda a appelé dimanche les militants islamistes à accueillir le président George W. Bush « avec des bombes et des voitures piégées » lors de la tournée qu’il entame mercredi au Proche-Orient et dans le Golfe. « J’adresse cet appel urgent à nos frères moudjahidine en Palestine et dans la Péninsule des Arabes en particulier et dans la région en général à être prêts à accueillir le croisé, le bourreau Bush, lors de sa visite en janvier en Palestine la musulmane et dans la péninsule occupée, non pas avec des fleurs et des applaudissements, mais avec des bombes et des voitures piégées », déclare Adam Yahiye Gadahn dans un message sonore diffusé sur l’internet.
L’appel de Gadahan, alias « Azzam l’Américain », a été mis en ligne sur un site islamiste souvent utilisé par les groupes islamistes radicaux mais son authenticité ne peut être établie dans l’immédiat.
Ce passage du message attribué à l’Américain, qui serait le porte-parole anglophone du réseau Al-Qaïda d’Oussama ben Laden, est prononcé en langue arabe. Dans l’enregistrement d’une cinquantaine de minutes, « Azzam l’Américain », qui s’exprime aussi en anglais mais dont le discours est émaillé de versets coraniques et de psalmodies du Coran, dresse également un bilan des « victoires » des moudjahidine en Afghanistan, en Irak et au Maghreb.
Il s’en prend particulièrement aux présidents pakistanais Pervez Musharraf, égyptien Hosni Moubarak et au roi Abdallah d’Arabie saoudite. Il termine son discours par des invocations pour « la victoire des musulmans sur les juifs, les Américains et leurs alliés ». Gadahn, un Californien converti à l’islam en 1995, est apparu depuis 2004 dans plusieurs vidéos d’Al-Qaïda pour se féliciter des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et menacer de nouvelles attaques.
Le président Bush entame son périple au Moyen-Orient mercredi en Israël, puis dans les territoires palestiniens, avant de visiter le Koweït, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite et l’Egypte jusqu’au 16 janvier. La visite du président américain –sa première en Israël et dans les territoires palestiniens depuis qu’il a pris ses fonctions– vise à promouvoir les négociations de paix israélo-palestiniennes relancées après un gel de sept
ans à la faveur de la conférence internationale d’Annapolis du 27 novembre et à contenir les « ambitions agressives » de l’Iran.
Dans son précédent message, le 5 aout dernier, Gadhan avait proné des attentats partout dans le monde et en particulier dans le Golfe contre les ambassades et consulats occidentaux. Le 29 mai 2007, il avait sommé les Etats-Unis de retirer leurs forces de tous les territoires musulmans, sous peine de connaître « des horreurs » qui leur feraient oublier les attentats du 11 septembre 2001.
En septembre 2005, il avait menacé Los Angeles, en Californie, et Melbourne, en Australie, d’attentats d’Al-Qaïda. Né le 1er septembre 1978, il a quitté les Etats-Unis pour le Pakistan en 1998, selon les données de la police fédérale américaine (FBI).

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.